La Déclaration de Maastricht, 2002. « L’ éducation à la citoyenneté mondiale est une éducation qui ouvre les yeux des individus aux réalités du monde et les incite à œuvrer pour davantage de justice, d’équité et de droits humains pour tous dans le monde. »

Éducation globale

Apprentissage global

Éducation à la citoyenneté mondiale

Éducation au développement

Qu’est-ce que l’éducation à la citoyenneté mondiale ?

L’éducation à la citoyenneté mondiale est une approche d’éducation visant à comprendre le fonctionnement de notre monde globalisé. La mondialisation s’accompagne à la fois d’opportunités et de menaces auxquelles on est confronté chaque jour. Comment peut-on apprendre à tirer parti de ces avantages tout en évitant les dangers et en réduisant les effets néfastes de la mondialisation ? L’éducation à la citoyenneté mondiale apporte des réponses à ces questions. C’est une approche qui nous aide à nous préparer aux défis quotidiens du monde globalisé et à miex comprendre que nos choix ont une incidence sur la vie des autres et sur notre avenir commun.

 

Définition de l’éducation à la citoyenneté mondiale par le Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe (2002):

L’éducation à la citoyenneté mondiale est une approche pédagogique qui favorise les perspectives multiples et la déconstruction des stéréotypes. Elle s’appuie sur une approche centrée sur l’apprenant pour favoriser une prise de conscience critique des défis mondiaux et un engagement en faveur de modes de vie durables.

Les compétences en matière d’éducation à la citoyenneté mondiale s’appuient sur l’éducation au développement, l’éducation aux droits humains, l’éducation à la durabilité, l’éducation à la paix et à la prévention des conflits et l’éducation interculturelle, qui constituent la dimension mondiale de l’éducation à la citoyenneté.

 

Définition de l’éducation au développement par CONCORD (2004):

L’éducation au développement est un processus d’apprentissage actif qui repose sur des valeurs de solidarité, d’égalité, d’inclusion et de coopération. Elle permet de dépasser le stade initial de la prise de conscience des priorités internationales en matière de développement et de développement humain puisqu’elle ouvre la voie à la compréhension des causes et impacts des enjeux internationaux et appelle à l’engagement personnel et à l’action concertée.

L’éducation au développement encourage la pleine participation de tous les citoyens à l’éradication de la pauvreté mondiale et la lutte contre l’exclusion. Elle promeut des politiques nationales et internationales plus justes et durables que ce soit aux niveaux économique, social, environnemental ou en matière de droits humains.

 

Pourquoi en a-t-on besoin ?

Le monde a fondamentalement changé par rapport à l’époque où les enseignants d’aujourd’hui étaient étudiants. De par sa nature même, le système scolaire est plus lent à réagir au changement. Il est cependant dans notre intérêt commun que les générations futures soient équipées pour pouvoir agir de manière responsable dans un monde qui se globalise rapidement. L’Association Anthropolis souhaite aider les enseignants tout comme les étudiants dans ce processus de préparation et de formation.

 

Comment intégrer l’éducation à la citoyenneté mondiale dans l’enseignement ?

L’éducation à la citoyenneté mondiale n’est pas un sujet à part entière, mais une approche. Elle a pour but de sensibiliser les élèves aux questions mondiales par le biais des domaines traditionnels de l’éducation, afin de les aider à faire des choix responsables dans leur vie quotidienne. En d’autres termes, l’éducation à la citoyenneté mondiale leur permet de prendre des décisions responsables sur ce qu’ils mangent, la manière dont ils se déplacent, quels biens et produits ils achètent, ce qu’ils font lorsque ces produits deviennent inutiles et finissent à la poubelle, comment ils gèrent le flot d’informations provenant d’innombrables sources et comment ils font face à des cultures différentes de la leur. Toute matière peut être enseignée par le biais d’une approche globale, sans changer de programme d’études. Certains domaines de l’éducation à la citoyenneté mondiale se prètent facilement à une intégration non seulement dans les cours de géographie, d’histoire ou d’éducation à l’environnement, mais aussi dans ceux de mathématiques ou de physique, où d’importantes connaissances mondiales peuvent être transmises.

 

Quels sont les principaux domaines de l’éducation à la citoyenneté mondiale ?

La mondialisation étant présente à chaque instant et ayant un impact sur presque tous les aspects de notre vie, il est difficile de trouver un sujet qui ne soit pas lié à l’éducation à la citoyenneté mondiale d’une façon ou d’une autre. Pour plus de clarté, le vaste sujet de l’éducation à la citoyenneté mondiale peut être réparti dans les domaines suivants.

            • éducation aux droits de l’homme
            • sensibilisation à l’environnement et l’éducation au développement durable.
            • éducation à la paix
            • études interculturelles et la tolérance religieuse
            • éducation à la citoyenneté active
            • éducation à l’esprit critique

 

Pourquoi enseigner l’éducation à la citoyenneté mondiale ?

L’éducation à la citoyenneté mondiale enrichit le concept d’apprentissage en mettant en évidence les interdépendances mondiales qui relient les personnes, les lieux et les événements dans le monde entier. En adoptant cette approche, le système scolaire ne peut qu’en profiter, notamment pour plusieurs raisons.

 

          1. Notre monde devient de plus en plus petit. Nous tous – jeunes et adultes – nous exerçons une influence sur la vie de personnes du monde entier (et elles influencent la nôtre). Afin de fonctionner efficacement dans ce monde interconnecté et de façonner cette influence de manière positive, les jeunes doivent comprendre les processus qui sous-tendent ce que nous appelons aujourd’hui le village planétaire.
          2. Au lieu de se limiter à faire connaitre les problèmes mondiaux, l’éducation à la citoyenneté mondiale offre également une bonne occasion de développer des compétences et des attitudes clés qui sont cruciales pour une éducation de qualité. Il s’agit notamment de la pensée critique, de l’expression du point de vue et du travail en équipe. L’éducation à la citoyenneté mondiale prépare les apprenants à faire face aux défis contemporains nés du contexte mondial de nos vies locales et à développer la capacité d’agir en connaissance de cause.
          3. C’est souvent par les médias que les élèves s’informent des problèmes mondiaux ; ils sont intrigués et veulent mieux comprendre ces problèmes (par exemple, ceux liés aux migrations, au changement climatique, au commerce international). L’éducation à la citoyenneté mondiale permet de répondre à cette curiosité. L’introduction de nouveaux thèmes donne l’occasion à tous les étudiants d’être actifs, y compris à ceux qui ne l’étaient pas auparavant.
          4. L’éducation à la citoyenneté mondiale n’exige de travail supplémentaire ni de la part des enseignants ni de la part des élèves. L’école offre de nombreuses possibilités d’intégrer l’éducation à la citoyenneté mondiale d’une façon systématique dans les cours et les activités extrascolaires.